Érythème fessier du bébé

By CCBB

Vous ouvrez la couche de votre bébé pour le changer et vous êtes stupéfaite (et tremblante !) : les fesses douces du petit sont chaudes et rouges.

Pire, au fil des heures et des changements de couches, les fesses du bébé sont agacées, des petits saignements apparaissent, et au fur et à mesure que vous passez la lingette, le coton, ou le gant de toilette, vous sentez les muscles du bébé se contracter. Il pleure même !

Dans votre cœur de maman (ou de papa), vous avez pitié de lui et vous réfléchissez à la façon dont vous pouvez soulager sa souffrance. Voici quelques suggestions et explications.

1. Quelle est la définition de l’érythème fessier ?

L’érythème fessier (ou dermatite du siège) est simple à repérer lorsque vous enlevez la couche de votre bébé et que la peau (les fesses ainsi que les plis des cuisses et les organes génitaux) apparaît presque écarlate, chaude et parfois unie. Ces taches d’inflammation sur la peau résultent généralement d’un contact avec une couche souillée ou avec des selles ou de l’urine. Elles peuvent également être causées par le produit de nettoyage utilisé pour laver les couches lavables ou par les couches jetables.

La diarrhée et certains médicaments peuvent provoquer un érythème f essier. Si l’érythème fessier de votre bébé n’est pas traité rapidement, une infection (bactérienne ou fongique) peut se développer.

2. Comment traiter l’érythème fessier ?

Si les symptômes du bébé se limitent à des fesses chaudes et rouges et qu’il n’y a pas d’ampoules, de fièvre ou d’extension de l’érythème, des mesures d’hygiène de base doivent être prises.

voir plus  Doit on laisser bébé pleurer ?

L’humidité, qui est un facteur aggravant de l’érythème Il est recommandé de changer le bébé fréquemment et d’éviter de le laisser trop longtemps dans une couche sale. Si le temps est agréable et chaud et que votre sol est facile à nettoyer et à sécher, le fait de laisser les fesses de votre enfant à l’air libre peut favoriser le processus de guérison.

Lorsque vous changez les couches, il est conseillé de nettoyer délicatement la peau de votre enfant à l’aide d’un chiffon propre ou d’une boule de coton et d’un savon doux. Il est conseillé d’essuyer doucement la peau de votre bébé en tamponnant les zones affectées et en évitant de les toucher. Nous essayons d’éviter l’utilisation de lingettes commerciales. Elles sont pratiques pour les voyages mais ne sont pas recommandées en cas d’érythème, en raison de l’existence de différents produits qui pourraient irriter la peau de bébé.

Avant de mettre une couche neuve (les couches ultra-absorbantes disponibles dans le commerce sont parfaites), il est recommandé d’appliquer une couche de crème protectrice (demandez conseil à votre pharmacien). Le talc est déconseillé en cas d’érythème (ou dans toute autre situation) car il peut favoriser le développement de champignons et d’humidité.

Note : Si les symptômes persistent pendant plus de 3-4 jours et sont suivis de fièvre et d’une aggravation du problème cutané, il est important de consulter votre médecin ou votre pédiatre afin de déterminer le meilleur traitement.

3. Comment l’arrêter ?

La prévention de la dermatite du siège est simple :

voir plus  Quelle est la différence entre détoxifier et désintoxiquer ?

Comme dans le cas d’un érythème confirmé, il est préférable de changer fréquemment la couche de votre bébé pour éviter qu’il ne soit en contact avec des selles ou de l’urine.

Après chaque changement de couche, nettoyez les plis avec soin et laissez-les sécher à l’air libre. Si vous n’avez pas le temps de les laisser sécher à l’air libre, essuyez doucement les fesses de votre enfant à l’aide d’un chiffon propre et sec.

Appliquez un liniment pour éviter les irritations et une crème pour protéger dès les premiers signes de rougeur (la pommade doit être utilisée en couche uniforme et ne pas être absorbée pour assurer une protection plus efficace).

Enfin, évitez d’utiliser trop de couches et essayez plusieurs marques si vous constatez que les couches que vous utilisez provoquent une inflammation.

Voici quelques moyens simples de prévenir et/ou de traiter l’éruption cutanée.

Si vous ouvrez la couche de votre bébé, n’ayez pas peur et ne criez pas (du moins pour votre maman) même si vous sentez (je sais) que cela vous fait mal au cœur et vous donne des frissons partout lorsque vous observez les petites fesses de votre enfant dans cet état.

Utilisez et mettez en œuvre des stratégies préventives et rappelez-vous que la peau du siège de petibout est aussi délicate que celle de son visage.

Pour plus de détails :

Info-santé de l’Hôpital de Montréal pour enfants : Érythème fessier

Articles Similaires

Laisser un commentaire

douze + dix-huit =