Pourquoi ne pas proposer des jouets neutres pour les tout-petits ?

By CCBB

Les recherches sur le comportement des nourrissons sont claires. Avant l’âge de 10/12 mois, les tout-petits ne présentent aucune différence entre les sexes dans les jouets qui leur sont proposés. Mais sommes-nous obligés de mettre en place une éducation non sexiste ? Quelles possibilités les jouets non sexistes peuvent-ils offrir aux parents et aux tout-petits ? Une cuillère pour doudou cherche à répondre aux questions les plus pressantes de notre époque. Décryptage.

À l’heure où le thème de l’égalité entre les hommes et les femmes est plus que jamais d’actualité, la lutte contre les stéréotypes se joue-t-elle dès les premières années de l’enfance ? Pour de nombreux professionnels, la réponse est oui. La promotion, dès la crèche, d’une éducation égalitaire et l’utilisation de la pédagogie permettent aux enfants de sortir du cadre des classes dans lesquelles ils sont placés.

En réalité, la catégorisation des jouets en fonction du sexe (jouets pour garçons ou jouets pour filles) est un problème. Cela peut avoir un impact négatif sur les enfants, qui se trouvent dans un contexte qui n’est pas toujours propice à leur épanouissement. Par conséquent, pour offrir un plus large éventail de possibilités, il est conseillé de varier les types d’activités et de jouets qui permettent à l’enfant de choisir et d’expérimenter en fonction de ses intérêts et de ses besoins et de jouer un rôle actif de manière non biaisée et sans attribution de sexe. Ainsi, des camions de transport aux poupées, la variété donne aux tout-petits la possibilité de se développer de manière plus équilibrée.

voir plus  [Recette] Omelette flottante et soufflée, mousseuse et moelleuse

Aider un bébé à prendre confiance en lui

C’est généralement à l’âge de 24 mois que les enfants commencent à prendre conscience des différences entre les sexes. La capacité à sortir des stéréotypes est alors liée à l’environnement physique, culturel et économique dans lequel il grandit. Toutes ces influences jouent sur le développement du cerveau. Le milieu environnant est crucial. Plus les membres de la famille, les parents et les amis jouent à des jeux et à des activités genrés, plus l’enfant est exposé aux représentations culturelles et sociales de son sexe.

Une mère qui aime le rose a le droit de décorer la chambre de son futur enfant avec des fleurs roses. De même, un petit garçon qui aime les dinosaures peut les demander. Dans le monde réel, l’approche non genrée n’empêche pas les gens d’avoir leurs propres préférences, mais elle permet une plus grande ouverture d’esprit et une plus grande liberté pour les parents et les enfants. Ainsi, dès le début, on observe une augmentation de l’estime de soi, ce qui est un avantage crucial pour le développement de l’enfant lors de son entrée dans la phase de la petite enfance. À long terme, plusieurs études ont révélé les effets négatifs des stéréotypes véhiculés par les jouets, notamment en ce qui concerne le choix des études supérieures et des carrières.

Une tendance qui présente des avantages pour les parents.

La méthode du sexe neutre devient de plus en plus populaire et présente également d’autres avantages. Le processus de préparation à la naissance est beaucoup plus simple pour les parents qui ne souhaitent pas connaître le sexe du bébé avant l’accouchement. Il est également beaucoup plus simple d’offrir à un nouveau-né un cadeau correspondant à ses centres d’intérêt, sans se soucier de savoir s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille. Conscientes des changements sociaux en cours et de la volonté des nouveaux parents de rompre avec les stéréotypes, de nombreuses entreprises proposent désormais des produits non sexistes. Pour les fêtes de bébé, d’anniversaire ou de Noël, ou simplement pour se faire plaisir, le choix de jouets ne manque pas.

voir plus  Tout sur le congé de maternité : durée, indemnités et reprise

Les pouvoirs publics et les fabricants doivent s’attaquer aux stéréotypes sexistes

Dès que Lego a fait savoir qu’il supprimerait les termes « pour filles » ou « pour garçons » de ses publicités, l’industrie du jouet s’est transformée. Parallèlement, de nombreuses marques, telles que Mattel, ont évolué dans ce sens, aidées par des politiques publiques de plus en plus volontaristes.

Bien que l’Espagne ait récemment interdit les publicités pour les jouets sexospécifiques, certains pays européens ont pris des mesures similaires. En France, une charte a été signée en 2019 par les pouvoirs publics, les fabricants, les distributeurs de jouets et diverses associations pour encourager l’inclusion de jouets non sexistes. À l’avenir, la segmentation des produits par catégorie de jouets ou par âge (et non par sexe) s’impose, de même que l’utilisation de visuels majoritairement mixtes utilisant des couleurs neutres.

En définitive, si l’approche non genrée peut avoir un effet positif sur les parents comme sur les enfants, elle peut aussi nous permettre de modifier nos représentations culturelles et sociales, aidant ainsi nos sociétés à plus d’égalité et de diversité entre les hommes et les femmes.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

13 − un =